Congrès d’agriculture 2019

Agriculture et économie - Du champ au monde

Conférence annuelle internationale du mouvement biodynamique - 
Du 6 au 9 février 2019 au Goetheanum à Dornach

Ce congrès agricole sera une plate-forme d’échanges et un atelier de l’avenir permettant à tous les participants de trouver des inspirations pour développer de nouvelles formes économiques en lien avec l’agriculture.

Dépliant en PDF

L’agriculture travaille directement avec la nature :  c’est une production primaire originelle, point de départ de toute création de valeur. C’est la raison pour laquelle elle occupe une situation difficile dans l’économie capitaliste moderne hypercomplexe.

Vue du point de vente où l’on paie le produit, elle parait éloignée, à l’autre extrémité de la chaîne. Et c’est ainsi qu’arrive trop peu d’argent à cette extrémité - la ferme - pour les produits fournis. Cette difficulté recèle un potentiel d’innovations qui peut rendre inventif. Le prochain congrès agricole sera une plate-forme pour échanger sur ces innovations : AMAP, zones associatives régionales, systèmes alimentaires, Food Systems, le sol en tant que bien commun, calcul du coût réel, etc. 

L’agriculture se trouve placée dans une polarité : d’un côté le pays, la nature, le cosmos et, de l’autre, l’économie, le marché, le prix. Elle court toujours le risque de se trouver écrasée entre ces deux pôles. Mais, grâce à cette situation, elle a aussi la chance de pouvoir apporter des contributions fécondes pour guérir l’économie à grande échelle. L’économie actuelle est malade de sa croissance exponentielle démesurée. L’agri-culture peut lui redonner une mesure. Elle peut aussi lui insuffler du sens en prenant une place de veille. Dans ce sens, le congrès sera un atelier de l’à-venir visant à inspirer tous les participants à s’engager pour créer de nouvelles formes économiques issues de l’agriculture.

Le congrès sera aussi un lieu de découverte de l’économie associative. Quels sont les principes de base et les motifs de ce type d’économie décrite par Rudolf Steiner ? Nos innovations économiques créées dans la nécessité ne sont-elles pas des prototypes d’une économie associative ? Pouvons-nous les comprendre et, à l’avenir, mieux déployer le potentiel qu’ils recèlent ? Agir et connaître, pratique et recherche pourront se féconder mutuellement durant ce congrès. 

Ueli Hurter & Jean-Michel Florin